La FNAUT Grand-Est demande le report des nouvelles règles de tarification à bord !

En tant qu’association membre de la FNAUT Grand-Est, l’AVTERML se joint à cette dernière pour demander à la région Grand-Est, et à SNCF, de surseoir à la mise en place programmée des nouvelles règles de tarification à bord (Cf notre article précédent) qui doivent entrer en vigueur au 20 mars prochain, sans que tous les outils nécessaires à leur juste application n’aient été mis en place, ni par l’entreprise ferroviaire, ni par l’autorité organisatrice.

Ci dessous, le communiqué de la FNAUT:

FNAUT-Grand-Est-communiqué-vente-à-bord

Nouvelles règles de tarification à bord à partir du 20 mars 2019

SNCF et Région Grand-Est ont décidé sans réelle concertation avec les associations d’usagers (si ce n’est une réunion d’information en novembre dernier) de modifier les règles de tarification à bord, à compter du mercredi 20 mars prochain.

Si l’objectif affiché est de lutter contre la fraude, ce qui est louable, force est de constater que ce sont encore une fois les usagers en règle, qui seront les plus pénalisés:

En effet, les règles se durcissent, et s’il était jusque là possible d’acheter un titre de transport à bord au tarif « Guichet », ce sera désormais impossible, et surtout beaucoup plus cher !
Par exemple, si vous oubliez votre titre de transport, où si l’automate de votre gare est en panne et que vous ne pouvez pas recharger votre abonnement, vous devrez désormais vous acquitter d’un tarif forfaitaire peu avantageux, au lieu du tarif normal.

Pire, là où vous pouviez auparavant régulariser la situation et vous faire rembourser en vous rendant au guichet de la gare la plus proche, il faudra désormais vous adresser par courrier à vos frais, au centre de gestion TER Grand-Est de la SNCF, qui n’a pas toujours brillé par sa réactivité par le passé.

SNCF ente de se dédouaner en évoquant de nouveaux moyens d’acquérir un titre de transport TER: achat par téléphone, « nouveaux partenariats » (entendre les bureaux de tabac…) et même, comble du modernisme, un billet TER digital. Problème: ces nouveaux moyens ne sont pas annoncés avant mai 2019, voire fin 2019, pour le billet digital…

Vous trouverez dans la présentation ci-dessous, les nouvelles modalités de vente à bord qui ont été présentées aux associations d’usagers, lors d’une réunion qui s’est tenue hier soir:

2019.03.14-Réunion-associations-NRR

SNCF présente également ces règles sur son site internet TER Grand-Est

Fil Twitter @TERGrandEst, une évolution devenue nécessaire

Le 8 février dernier nous avons assisté à une réunion de travail avec la SNCF et nos interlocuteurs de la Région Grand-Est.

Cette rencontre avait entre autres pour objet de valider l’évolution planifiée du fil Twitter @TERGrandEst .

Vous avez en effet nombreux à déplorer un certain manque de clarté suite à l’ouverture de ce fil aux autres lignes de la région (ce qui en soit est une très bonne chose !).

Vos remontrances ont été entendues et le fonctionnement du fil sera totalement revu d’ici la fin du mois, pour d’avantage d’interactions, de clarté et une disponibilité accrue pour répondre à vos questions.

Vous trouverez ci-après la présentation vous expliquant en details ce qui change :

SNCF_Twitter-TER-GE-08022019_GT

Pour ceux qui souhaitent visualiser la présentation en plein écran:

Présentation PDF fil twitter TER Grand-Est

Rencontre avec le maire de Metz, Dominique Gros

Suite a la parution de l’article au sujet de l’avenir de la relation France/Luxembourg, dans le Quotidien, le 19 novembre dernier, Monsieur Dominique Gros, maire de Metz* a souhaité mieux connaître notre association.

Le vendredi 4 janvier, nous avions rendez-vous avec l’élu, dans son bureau de la place d’armes à Metz.

Entretien avec Dominique Gros, maire de Metz

L’entretien, cordial, a permis d’exposer au Maire de Metz la situation rencontrée quotidiennement par les usagers du train entre Nancy et Luxembourg, et de présenter les actions menées jusqu’alors par l’AVTERML.

Nous avons ensuite échangé sur les perspectives d’avenir, notamment la nécessaire prise de conscience des plus hautes autorités françaises et luxembourgeoises, quant a une meilleure coordination, et le besoin urgent d’adopter une attitude de co-construction en lieu et place de la situation concurrentielle actuelle (ce qui faisait suite directement à la parution de l’article précité).

Dans ce cadre, nous avons également sollicité le soutien de M. Gros en vue de l’organisation, par notre association, d’un événement dont on vous reparlera d’ici quelques semaines.

A l’issue de notre entrevue Monsieur le Maire de Metz s’est engagé formellement à nous apporter toute l’aide matérielle possible, et nous a assuré de sa disponibilité à l’égard de notre association.

Il s’agit indiscutablement d’une avancée importante pour notre association, M. Gros étant à ce jour le maire de la plus grosse agglomération du sillon lorrain à soutenir ouvertement l’AVTERML !

Nous espérons que dans les semaines et les mois qui viennent, cet appui en entraîne d’autres, et que la dynamique que nous essayons de mettre en place depuis 3 ans se concrétise désormais par des avancées tangibles en matière de mobilité…

*Metz compte environ 8000 travailleurs frontaliers, dont, selon les chiffres dont nous disposons, près de la moitié prend le train. La ville reçoit également un très grand nombre de navetteurs ferroviaires depuis les communes environnantes. C’est l’occasion de répéter que notre association n’est pas une association de frontaliers, mais qu’elle a vocation à défendre les intérêts de tous les voyageurs ferroviaires entre Nancy, Metz, Thionville et Luxembourg !

Bonne et heureuse année 2019 !

2018 restera dans les mémoires des usagers comme une année noire sur le rail entre Nancy et Luxembourg.

Travaux en février, grève larvée entre mars et juin, travaux en juillet/août, puis problèmes de compositions réduites et suppressions de trains, ont mis nos nerfs à rude épreuve…

On va pas se mentir, ce n’est pas encore fini, et il nous faudra encore endurer des perturbations, avant de commencer à voir le produit des efforts consentis de tous cotés, par SNCF et CFL, Région Grand-est et état luxembourgeois, et votre association d’usagers. Même si c’est encore peu perceptible, les choses commencent à bouger, et on peut à terme espérer une réelle amélioration.

C’est dans ce contexte que nous vous adressons nos meilleurs vœux pour la nouvelle année, au cours de laquelle nous poursuivrons les efforts menés depuis 3 ans, pour porter la voix des usagers, la vôtre !

Nouvelle grille horaire à partir du 9 décembre 2018 – Bis

Vous vous souvenez de notre article d’avant-hier ?

On vous annonçait notamment, fiche horaire CFL et lien vers le site internet des CFL à l’appui, le retour tant espéré du Luxembourg-Thionville de 17h28, dès le 9 décembre…

Devinez-quoi ?

Dans la journée d’hier, on apprend par une conversation sur Twitter qu’en fait, ce train ne circulera pas avant le 1er avril 2019…

Nous voilà donc une nouvelle fois témoins de l’incapacité de CFL et de SNCF à coordonner leur actions, du moins dans le domaine de la communication envers leurs clients (ce qui laisse malheureusement craindre que pour le reste, ce soit pareil…) !

Pire, cette  non-communication persiste, puisque si la grille horaire SNCF, publiée ce matin sur le site internet TER Grand-est stipule bien une circulation au 1er avril pour ledit train, la grille horaire CFL reste inchangée sur leur site internet…

 

Nouvelle grille horaire à partir du 9 décembre 2018

Beaucoup s’étaient émus de la disparition du 17h28 au départ de Luxembourg, et bien on peut apparemment vous confirmer ce que les CFL nous avaient laissé entendre lors de la réunion du 6 novembre dernier :

Il revient à partir du 9 décembre !

Retrouvez la grille horaire complète en téléchargement sur le site des CFL, ou en téléchargement direct, ci-dessous:

Grille horaire CFL 9-12-18

France-Luxembourg, une relation à réinventer…

A l’occasion de la parution d’un long article sur « le Quotidien », ce lundi 19 novembre, nous vous proposons de vous associer à la réflexion qui a mené à la publication de cette interview, et de ce qui y est évoqué (liens vers l’article complet à la fin de ce post).

Mobilité des frontaliers : « Nous sommes 45% des actifs du pays »

Dans les prochaines semaines ou mois, nous vous proposons de débattre, ici-même ou ailleurs  des solutions qui pourraient permettre à la fois au Grand-duché de parvenir à atteindre ses objectifs de croissance et de développement, et aux travailleurs frontaliers de bénéficier de meilleures infrastructures/solutions de transport, et in fine, de meilleurs conditions de vie.

A suivre donc !

Article AVTERML-LE QUOTIDIEN-191118

Une péniche percute un pont ferroviaire près de Thionville – reprise « normale » des circulations

Comme mentionné dans notre alerte trafic en fin de matinée, un fait inédit est venu enrichir la liste déjà longue d’évènements catastrophiques qui s’allonge presque quotidiennement sur notre ligne…

En milieu de matinée une péniche transportant une grue a en effet heurté le pont ferroviaire de Manom, en sortie de la gare de Thionville, en direction de Luxembourg.

Par mesure de précaution, la circulation des trains a été d’abord totalement arrêtée, pour ensuite reprendre à vitesse réduite.

En milieu d’après midi, SNCF annonce une circulation « normale »* des trains à destination et au départ de Luxembourg.

La presse a bien entendu largement relaté cet évènement :

http://www.lessentiel.lu/fr/news/grande_region/story/une-peniche-heurte-un-pont-le-trafic-interrompu

https://www.republicain-lorrain.fr/encadres/2018/10/11/le-bateau-accroche-un-pont-sncf-les-ter-arretes-entre-metz-et-luxembourg

https://www.wort.lu/fr/luxembourg/une-peniche-a-interrompu-la-circulation-ferroviaire-entre-la-france-et-le-luxembourg

http://5minutes.rtl.lu/laune/actu/1251245.html

Une péniche heurte un pont SNCF : trafic perturbé entre Thionville et Bettembourg

*Si tant est qu’on puisse encore parler de normalité sur cette ligne. D’ailleurs, si jamais un exorciste ou un sorcier vaudou nous lit, merci de prendre contact avec avterml@gmail.com, en vue d’une embauche immédiate !