Perturbations du 4 janvier suite agression ASCT à Uckange

Voici la liste des trains supprimés ce mercredi 4 janvier, matin. Plus d’infos sur les trains au retour dans la journée:

Liste des trains supprimés sur TER Lorraine le 4 janvier 2017 (matin)

Nb.: les trains « circulant en W » sont de simples liaisons techniques et ne prennent pas de voyageurs

(Merci à Didier Wallerich, Directeur des Affaires Publiques et de la Communication Externe, de la direction régionale SNCF pour la transmission de cette liste)

Perturbations de circulation, suite à l’agression d’une CdB, en gare d’Uckange

Ce soir la circulation des TER entre Nancy et Luxembourg est de nouveau fortement perturbée.

Ce que nous savons (à 20h15):

  • Ce jour, vers 15h00, une Chef de Bord de la SNCF fait l’objet d’une agression verbale et de menaces de mort de la part d’un individu, lors de l’arrêt d’un train en gare d’Uckange. D’après la SNCF, il s’agit de la 3ème agression de la sorte, qui ait lieu dans cette gare, depuis Noël.
  • En fin d’après-midi, suite à cette agression, une partie des personnels d’accompagnement de la SNCF de Metz, déclarent faire usage de leur droit de retrait, et cessent le travail.
  • Depuis 17h, le trafic est quasiment paralysé, dans les deux sens, sur la ligne 1 du TER de Nancy, à Luxembourg-ville.
  • Selon les communications faites à la presse, par la SNCF, le concours des CFL aurait été demandé, et des cars de substitution seraient mis en place. A cette heure, nous ne sommes pas en mesure de confirmer la mis en place de trains CFL supplémentaires, et nous infirmons la mise en place de bus de substitution.
  • D’après la SNCF, cette situation perturbée est susceptible de se poursuivre, au moins jusqu’à demain, début d’après-midi.

Ces faits appellent pour l’instant les commentaires suivants:

  • Nous condamnons sans réserves, et de manière très ferme, les violences de quelque nature que ce soit, envers le personnel de la SNCF. Ces violences sont intolérables !
  • Nous adressons un message de sympathie, à la personne victime de cette agression, et espérons qu’elle va bien. Qu’elle se sache soutenue, par les usagers de la ligne !
  • Toutefois, compte tenue de l’heure des faits, il semblerait surprenant que l’auteur des faits soit une personne abonnée qui utilise le train pour se rendre à son travail. Nous avons tous à l’esprit le genre de personne qui emprunte cette ligne en dehors des lignes de pointe, et savons pour les avoir déjà rencontrés qu’il y a régulièrement des « marginaux » qui posent problème, en commettant des incivilités, des dégradations, et voyagent en fraude. Seule l’enquête de Gendarmerie en cours, pourra confirmer ou infirmer cela.
  • En fonction des réponses à venir, nous nous poserons la question de la proportionnalité de l’exercice de ce droit de retrait, même si, encore une fois, la violence sous toutes ces formes, est impardonnable, tant les conséquences sur les conditions de circulation de milliers de personnes, qui elles ne commettent aucune  violence envers le personnel SNCF, sont ce soir et sans doute encore demain, importantes !

Nous continuerons à vous tenir informés ici, sur Twitter et sur FB, de l’évolution de la situation.

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2017/01/03/le-trafic-ter-perturbe-en-lorraine-suite-a-l-agression-d-un-controleur

 

Une victoire pour l’AVTERML !

Suite à la polémique sur les parkings payants à Maizières les Metz, qui avait fait grand bruit avant l’été, et dans laquelle nous avions fait entendre notre désaccord en écrivant au maire de la commune.

lettre du 27 juillet à M le maire de Maizières les Metz

M Julien Freyburger, a entendu la voix de la raison, et compris l’apport économique des frontaliers, usagers du TER, pour sa ville.

Article du Républicain Lorrain du 20-12-2016

Merci en tous cas à cet élu, de prendre en compte nos préoccupations !

Ponctualité des CFL, une députée luxembourgeoise s’interroge

Le 12 décembre dernier, la députée luxembourgeoise Josée Lorsché (Dei Greng) a déposé une question parlementaire à François Bausch (lui même Dei Greng), concernant les retards des CFL.

Question parlementaire de Mme la députée Josée Lorsché à François Bausch, Ministre des infrastructures

Et ça c’était avant le dernier #Bettembourggate…

Signature de la nouvelle convention TER entre Région et SNCF aujourd’hui

On en parle dans dans le Républicain Lorrain ce matin.

On y apprend également que les voyageurs munis d’un abonnement de travail TER, seront autorisés à emprunter les TGV entre Metz et Strasbourg (?!)…

Nous allons re-poser la question concernant une mesure identique, demandée depuis longtemps, pour la liaison Luxembourg-Metz !

Encore un fiasco du transport transfrontalier dû à la vétusté de Bettembourg

Dans la soirée d’hier, le « réseau ferré parmi les plus modernes d’Europe », vanté par Francois Bausch, Ministre luxembourgeois des infrastructures et du développement durable, a une nouvelle fois montré ses limites.

Peu après 17h les premiers trains se sont retrouvés bloqués en pleine voie, et dans les gares de Bettembourg et Luxembourg-ville, et le trafic a été totalement interrompu jusque vers 21h15, environ.

Une nouvelle fois, c’est le nœud ferroviaire de Bettembourg, et son poste directeur de sinistre réputation auprès des « frontrainliers » qui est en cause.

Le pire dans tout ça, c’est que les 4 ou 5000 voyageurs bloqués, n’ont pas été informés dignement, de l’évolution de la situation:

– Annonce de bus de substitution, qui n’arrivent pas, et dont on reconnait finalement, sans trop le dire qu’ils n’arriveront jamais.
– Aucune information cohérente, aux personnels SNCF à bord des trains, qui leur aurait permis de répercuter un semblant d’infos aux personnes retenues, dans des trains bloqués en pleine voie, pendant des heures.
– Aucune communication vers les usagers alors que dans le même temps, des communiqués de presse étaient envoyés à divers opérateurs de presse écrite ou électronique, à Luxembourg.

Encore une fois, nous constatons un échec cuisant de la politique clients des CFL, et une insulte faite à sa clientèle !

Cette entreprise connait les moyens de communication,permettant de toucher en temps réel, la plupart des usagers dans les trains et en gare, à savoir notre fil Twitter @avtermel et celui de nos partenaires @TER_Metz_Lux et @NCY_MTZ_LUX,   mais décide délibérément de ne pas les utiliser, en de telles circonstances. C’est un véritable scandale !

Il aurait suffi, hier après midi, lorsque le problème est apparu, et qu’il devenait évident pour les CFL, qu’ils ne trouverait pas une solution rapide, de faire passer un message pour qu’on puisse répercuter l’information et dire aux gens de ne pas aller à la gare, de chercher une autre solution.

Les CFL ne l’ont pas fait, démontrant par là, un mépris absolu pour ses clients, puisque parallèlement, elle le faisait en direction de la presse…

Ci-dessous quelques liens sur les réactions dans la presse:

L’AVTERML écrit au Directeur régional de la SNCF

Ce matin, nous avons adressé la lettre disponible en téléchargement ci dessous, à Monsieur Jacques Weill, Directeur régional TER Lorraine, avec copie à la présidente du COREST.

DR SNCF 14 décembre 2016-public

Nous y faisons part à M Weill de divers problèmes récurrents, dont vous êtes quotidiennement victimes, comme d’habitude les commentaires sont les bienvenus.

Bonne lecture !