l’AVTERML interpelle le Premier-ministre luxembourgeois et le Président de la région Grand-Est

Les préconisations exprimées auprès de la SNCF, des CFL et de la Région Grand-Est en avril dernier, suite à la première phase de travaux entre Bettembourg et Luxembourg n’ont pas été prises en compte et nous en mesurons les conséquences aujourd’hui.

Après seulement 3 jours ouvrables, la situation est chaotique et tant la desserte ferroviaire jusqu’à Bettembourg, que les moyens de substitution mis en place par CFL entre Thionville, Bettembourg et Luxembourg-ville se montrent inadaptés, sous-dimensionnés, insuffisants !

Devant le silence des autorités françaises et luxembourgeoises face à cette situation pourtant publique (plusieurs articles sont parus depuis lundi, dans les deux pays), nous avons décidé d’interpeller les deux personnes les plus à même d’apporter des réponses rapides aux attentes des usagers, qui veulent juste pouvoir venir et repartir du travail dans des conditions décentes.

Cet après-midi, nous avons adressé la lettre ouverte ci-dessous à Monsieur Xavier Bettel, Premier-ministre du Grand-duché de Luxembourg, ainsi qu’à Monsieur Jean Rottner Président de la région Grand-est.

Nous attendons maintenant les réactions de ces deux responsables, avant d’entreprendre d’autres actions pour faire entendre la voix des usagers qu’on a encore une fois (de trop), écarté des décisions les concernant !

lettre ouverte au Premier-ministre Bettel et au Président de région Grand-Est

3 réflexions sur « l’AVTERML interpelle le Premier-ministre luxembourgeois et le Président de la région Grand-Est »

  1. Vous les français, usagers du TER, vous vous plaignez tout le temps alors que les CFL mettent tout en place pour que vous soyez bien desservis. Les bus directs de la gare de Luxembourg vers Bettembourg commencent leurs tournées à 4h56. Ils commencent à passer toutes les 5-7 minutes à partir de 15h51 jusqu’à 20h05. Que voulez vous de plus ?
    Franchement je ne vois pas comment vous pouvez vous lamenter alors que des solutions efficientes sont mises en place à votre disposition !

    1. Liever Robert,
      A l’AVTERML, nous aimons bien recevoir des commentaires qui commencent par « Vous les français… » !
      Ils proviennent généralement de personnes qui n’ont pas encore compris (et qui ne le comprendront sans doute jamais) à quel point leur pays est dépendant de la main d’œuvre « étrangère », et ce suite à des choix politiques faits par des hommes politiques Luxembourgeois, qui assurent aujourd’hui la prospérité du pays, et vous permettent, en tant que résident, de bénéficier d’un des niveaux de vie les plus élevés dans le monde (Vous savez la grosse boule bleue sur laquelle il y a plein d’autres pays…). Ces mêmes politiques luxembourgeois ont fait le choix d’une politique restrictive en matière de logement, en prenant soin depuis des décennies, de maintenir le nombre de logements disponibles en dessous du besoin réel, pour permettre à des propriétaires et promoteurs luxembourgeois, de gagner toujours plus d’argent, en capitalisant sur la pénurie de logements, et inciter des travailleurs issus des pays frontaliers à venir accomplir les sales besognes que les luxembourgeois ne voulaient plus/pas faire.
      Personnellement si j’avais financièrement la possibilité de m’installer dans votre beau pays, il y a longtemps que ce serait fait !
      J’éviterais ainsi de m’exposer quotidiennement aux problèmes de train entre Bettembourg et la ligne du nord, aux risques de mort dans des accidents ferroviaires, aux chauffeurs de bus qui roulent comme des dingues, et aux remarque xénophobes de personnes que je contribue à faire vivre par mon travail !
      Pour terminer, si vous en avez le courage, je vous invite à venir une fois, ne serait-ce qu’une fois, faire le trajet, entre chez moi et Luxembourg en mettant 2h30 pour faire 70km. Alors vous saurez de quoi il en retourne et peut être que vous vous direz que les français qui se plaignent tout le temps ont peut être finalement des raisons de le faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.