Rencontre avec le président de la commission des transports de la région Grand-Est (MàJ du 12/04)

Le 12 avril dernier nous étions conviés à une rencontre avec Monsieur David Valence, président de la commission des transports à la région Grand-Est. Mme Brigitte Torlotting, présidente du COREST participait également à cette réunion, qui avait pour objet principal de clarifier la position de la région, sur les problèmes de la ligne, et essentiellement l’accident du 14/02, et ses suites directes.

M Valence nous a assuré que malgré les apparences, lui-même mais aussi le président de région Philippe Richert suivaient la situation avec la plus grande attention.

En outre, la discussion a porté sur les perspectives d’évolution de la ligne sur les points suivants:

  • Relations avec les autorités luxembourgeoises. Celles-ci sont qualifiées de bonnes, mais la différence de niveau de décision pose problème (région/état souverain, théoriquement, les négociations avec le Gvt. luxembourgeois ne peuvent être menées que par Paris…)
  • Accroissement indispensable de la capacité de transport. La région investit actuellement dans du matériel ferroviaire pour accroitre la capacité de transport (voyageurs transportés).
  • Problématique des parkings à proximité des gares. La région dispose pour 2017 d’un fonds de 390 millions d’€, pour aider les communes qui le souhaitent, à aménager de nouveaux parkings. « tout projet suffisamment abouti aura l’aide de la région » Avis aux maires du sillon !
  • La région semble avoir pris conscience du fait que les statistiques de régularité de notre ligne, fournies par la SNCF, ne sont pas fiables. M Valence a confirmé que de  amendes seraient appliquées à la SNCF, dans le cadre de la convention, si la régularité n’était pas satisfaisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *