Plan de circulation pour le WE & lundi 27/02

A priori, les circulations devraient reprendre normalement mais progressivement, en direction de Luxembourg (malgré un certain flou, dans les communications des CFL et de la SNCF).

Voila ci-après les plans de circulation pour :

Samedi 25/02 —

http://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/lorraine/Metz-Thionville-Luxembourg%20AR%2025%20f%C3%A9vrier%202017_tcm62-7935_tcm62-119900.pdf

Dimanche 26/02 —

http://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/lorraine/Metz-Thionville-Luxembourg%20AR%2026%20f%C3%A9vrier%202017_tcm62-7935_tcm62-119483.pdf

Lundi 27/02 —

http://cdn.ter.sncf.com/medias/PDF/lorraine/Metz-Thionville-Luxembourg%20AR%2027%20f%C3%A9vrier%202017_tcm62-7935_tcm62-119393.pdf

Un service complémentaire de bus est maintenu pour l’instant, entre Thionville et Luxembourg, pour parer à toute éventualité.

1ère rencontre #lesraleursduTER

François Bausch, en grande discussion avec les « frontrainliers » (photo @MDemeaux)

Ce midi avait lieu à Luxembourg-ville, le premier « déjeuner des râleurs du TER ».

Réunis dans un restaurant du quartier gare à l’initiative de Thierry Labro, journaliste du Wort, nous étions une vingtaine de « frontrainliers », tous très actifs sur Twitter, à partager un repas très sympa, avec…

le Ministre luxembourgeois du Développement Durable et des Infrastructures(MDDI), François Bausch, qui a bien voulu se prêter à un débat passionnant.

Francois Bausch & #lesraleursduTER (photo @b7715)

Monsieur Bausch, qui était également accompagné de Mme Félicie Weycker, Premier Conseiller de Gouvernement, chargée de la coordination générale et vice-présidente du conseil d’administration des CFL, a échangé très librement avec nous tous, prenant un soin particulier à expliquer longuement, les travaux en cours, et leur calendrier et leur finalité.

@fbausch et @sarahz57

Ce déjeuner a été une occasion unique, de tisser de nouveaux liens, et d’initier une coopération plus étroite entre l’association, et le MDDI, que nous remercions pour sa disponibilité.

Nous en reparlerons en fin de semaine, lors d’un bilan plus approfondi des avancées obtenues, grâce à notre action, depuis un an !

L’article du Wort, à ce sujet :

http://www.wort.lu/fr/luxembourg/trafic-ferroviaire-francois-bausch-a-la-rencontre-des-raleurs-du-ter-589b391ea5e74263e13aa47a

Encore un fiasco du transport transfrontalier dû à la vétusté de Bettembourg

Dans la soirée d’hier, le « réseau ferré parmi les plus modernes d’Europe », vanté par Francois Bausch, Ministre luxembourgeois des infrastructures et du développement durable, a une nouvelle fois montré ses limites.

Peu après 17h les premiers trains se sont retrouvés bloqués en pleine voie, et dans les gares de Bettembourg et Luxembourg-ville, et le trafic a été totalement interrompu jusque vers 21h15, environ.

Une nouvelle fois, c’est le nœud ferroviaire de Bettembourg, et son poste directeur de sinistre réputation auprès des « frontrainliers » qui est en cause.

Le pire dans tout ça, c’est que les 4 ou 5000 voyageurs bloqués, n’ont pas été informés dignement, de l’évolution de la situation:

– Annonce de bus de substitution, qui n’arrivent pas, et dont on reconnait finalement, sans trop le dire qu’ils n’arriveront jamais.
– Aucune information cohérente, aux personnels SNCF à bord des trains, qui leur aurait permis de répercuter un semblant d’infos aux personnes retenues, dans des trains bloqués en pleine voie, pendant des heures.
– Aucune communication vers les usagers alors que dans le même temps, des communiqués de presse étaient envoyés à divers opérateurs de presse écrite ou électronique, à Luxembourg.

Encore une fois, nous constatons un échec cuisant de la politique clients des CFL, et une insulte faite à sa clientèle !

Cette entreprise connait les moyens de communication,permettant de toucher en temps réel, la plupart des usagers dans les trains et en gare, à savoir notre fil Twitter @avtermel et celui de nos partenaires @TER_Metz_Lux et @NCY_MTZ_LUX,   mais décide délibérément de ne pas les utiliser, en de telles circonstances. C’est un véritable scandale !

Il aurait suffi, hier après midi, lorsque le problème est apparu, et qu’il devenait évident pour les CFL, qu’ils ne trouverait pas une solution rapide, de faire passer un message pour qu’on puisse répercuter l’information et dire aux gens de ne pas aller à la gare, de chercher une autre solution.

Les CFL ne l’ont pas fait, démontrant par là, un mépris absolu pour ses clients, puisque parallèlement, elle le faisait en direction de la presse…

Ci-dessous quelques liens sur les réactions dans la presse:

Réactions de la presse, suite à la réunion du COREST, le 8/11 à Thionville

Sur 5′.lu:

http://5minutes.rtl.lu/grande-region/luxembourg/974798.html

http://5minutes.rtl.lu/grande-region/luxembourg/975242.html

Sur le Wort:

http://www.wort.lu/fr/international/metz-luxembourg-ligne-la-plus-chargee-de-france-la-sncf-et-les-cfl-bien-embarrasses-face-aux-usagers-582335bf5061e01abe83bc4d

Sur l’essentiel:

http://www.lessentiel.lu/fr/news/dossier/terlorraine/story/15843217

Sur le RL, édition de Thionville:

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-thionville-hayange/2016/11/10/cadencement-des-trains-dans-le-nord-mosellan-premiers-retours-d-experience

Dans le même esprit, mais sur le thème de la mobilité transfrontalière en général, dans le Wort du 8/11:

http://www.wort.lu/fr/luxembourg/thionville-luxembourg-en-train-en-voiture-en-moto-quelle-est-la-moins-mauvaise-galere-5820afd15061e01abe83b9e1

Rencontre publique avec le COREST, le 8/11 à 18h30, à Thionville

Le 8 novembre a eu lieu la première réunion publique à l’initiative du Comité Régional des Services de Transports (COREST).

Un COREST est une instance de concertation, un lieu d’information et d’échanges, sur la vie du réseau régional, crée par la région Grand-Est, pour associer plus étroitement les différents interlocuteurs impliqués dans la problématique des transports.

A cette réunion étaient présents des représentants de la région, de la SNCF, des CFL, de même qu’un certain nombre de responsables politiques (Maire de Thionville, conseillers régionaux…), et bien sur notre association, représentée par une dizaine d’adhérents dont son secrétaire-général.

Cette réunion, si elle n’a pas apporté de réponses immédiates, comme nous le présumions, a toutefois été l’occasion de faire connaitre l’association et de nouer des contacts qui devraient s’avérer fructueux.

A l’occasion de cette réunion, nous avons remis un mémoire, regroupant un certain nombre de questions, à l’ensemble des participants.

Ce mémoire est disponible en téléchargement, ci-dessous.

memoire-8-11-corest