Nouvelles règles de tarification à bord à partir du 20 mars 2019

SNCF et Région Grand-Est ont décidé sans réelle concertation avec les associations d’usagers (si ce n’est une réunion d’information en novembre dernier) de modifier les règles de tarification à bord, à compter du mercredi 20 mars prochain.

Si l’objectif affiché est de lutter contre la fraude, ce qui est louable, force est de constater que ce sont encore une fois les usagers en règle, qui seront les plus pénalisés:

En effet, les règles se durcissent, et s’il était jusque là possible d’acheter un titre de transport à bord au tarif « Guichet », ce sera désormais impossible, et surtout beaucoup plus cher !
Par exemple, si vous oubliez votre titre de transport, où si l’automate de votre gare est en panne et que vous ne pouvez pas recharger votre abonnement, vous devrez désormais vous acquitter d’un tarif forfaitaire peu avantageux, au lieu du tarif normal.

Pire, là où vous pouviez auparavant régulariser la situation et vous faire rembourser en vous rendant au guichet de la gare la plus proche, il faudra désormais vous adresser par courrier à vos frais, au centre de gestion TER Grand-Est de la SNCF, qui n’a pas toujours brillé par sa réactivité par le passé.

SNCF ente de se dédouaner en évoquant de nouveaux moyens d’acquérir un titre de transport TER: achat par téléphone, « nouveaux partenariats » (entendre les bureaux de tabac…) et même, comble du modernisme, un billet TER digital. Problème: ces nouveaux moyens ne sont pas annoncés avant mai 2019, voire fin 2019, pour le billet digital…

Vous trouverez dans la présentation ci-dessous, les nouvelles modalités de vente à bord qui ont été présentées aux associations d’usagers, lors d’une réunion qui s’est tenue hier soir:

2019.03.14-Réunion-associations-NRR

SNCF présente également ces règles sur son site internet TER Grand-Est

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.