Mise au normes ERMTS/ETCS, nouveaux retards : 7 propositions au Président de la région Grand-Est

Depuis mercredi, certaines informations laissant penser que le calendrier de l’équipement des 25 rames TER2N NG du TER Grand-Est circulant sur notre ligne pourrait connaitre un retard encore plus conséquent, nous sont parvenues.

Nos investigations à ce sujet étant toujours en cours, nous de pouvons pas vous donner plus d’éléments. Ce point fera sans aucune doute l’objet d’un article plus détaillé à venir.

Indépendamment de cela, nous avons écrit aujourd’hui au Président de la région Grand-Est, Monsieur Jean Rottner, pour lui faire part de propositions concrètes, et lui demander d’agir, pour réduire les effets négatifs de l’interdiction de circulation des trains non équipés à partir du 1er janvier 2020 (et des conséquences sur la disponibilité de nos trains dès la rentrée de septembre 2019).

Lettre-au-Président-de-région-Grand-Est-140619

Des élus dans le TER à la rencontre des usagers

Ce jeudi matin nous découvrions que M. Jean Rottner, Président de la Région accompagné d’autres élus, avait décidé de voyager… dans un train bleu !

Après avoir eu dans un premier temps eu l’impression d’avoir été quelque peu tenus à l’écart de cette visite surprise, nous avons pu constater que
M. Rottner venait pourtant à la rencontre des usagers dans le but de s’enquérir du quotidien sur cette ligne.

Cette confrontation informelle n’était en effet pas prévue. Une réunion, à propos du co-développement France – Luxembourg souhaité par le Sillon Lorrain, devait se dérouler à Thionville avec M. le Maire Pierre Cuny, et il a été décidé au dernier moment de délocaliser la réunion dans le TER.
Accompagné également de M. Jean-luc Bohl, maire de Montigny les Metz et surtout président de Metz-Métropole M. Rottner, a profité de ce trajet pour écouter ce que les habitués de la ligne ont sur le coeur. Des ressentis clients vrais et sans filtre.

Heureuse coïncidence , plusieurs membres de l’AVTERML étaient présents à bord de ce même train.
Une belle opportunité de revenir sur les critiques souvent faites à la Région Grand Est, puisque pas une semaine ne passe sans que les usagers n’interpellent les élus avec témoignages et photos de nos galères !

La rencontre improvisée qui suivit a permis de discuter avec une grande franchise des problèmes de mobilité rencontrés par les frontaliers, mais aussi de tous les navetteurs du Sillon Lorrain, des causes identifiées, et des solutions possibles et applicables, à court, moyen ou long terme.

Renforcement du matériel roulant, nécessité de faire évoluer les possibilités de télétravail, élargissement de l’A31 par une voie réservée aux bus et au covoiturage ont, entre autre été évoqués.

Cette réunion s’est conclue par la promesse du Président de la Région Grand-Est, de revenir dans nos trains hors période de vacances, probablement à l’occasion d’un prochain « déjeuner des râleurs du TER »


À suivre…



« La qualité de service n’est plus acceptable », martèle Jean Rottner

« Je n’en peux plus. »

C’est un signal fort envoyé aujourd’hui par le Président de la Région Grand Est, Jean Rottner,  qui a fait part de son mécontentement sur la qualité du service SNCF sur la ligne Nancy-Metz-Luxembourg.

« Nous avons durci notre position […]. La direction de la SNCF est déjà au courant de notre désaccord avec eux sur cette manière de gérer le quotidien des usagers sur cette ligne. »

Il est vrai qu’entre les grèves d’avril à juin et les trains de fret régulièrement en panne aux heures de pointes, la contestation est vive sur les réseaux sociaux et de nombreux usagers n’hésitent pas à interpeller M. le Président.

#JeMeBougePourMonTrain !

Source de la vidéo :
Région Grand Est – Commission permanente du 12 octobre 2018